Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Petits grigris du Temple Honkaku à Kamakura

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Cette rencontre, c'est un vrai coup de coeur. J'ai adoré cette belle première journée au Japon. Mme Mito Shizue est professeur de céramique et fourni le temple "Honkaku" de petits grigris porte bonheur. Ce temple est situé dans la même ville que celle de notre précieuse Hiromi qui travaille avec nous à la boutique. Elle m'avait ramené des grigris il y a quelques années et quand nous avons préparé notre voyage ensemble j'ai absolument tenu à rencontrer cette artiste.

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Au fond, on peut voir la plage Shonan Zaimokuza.

J'ai beaucoup d'admiration pour cette belle pratique artistique pleine de générosité. C'est à partir de ce moment que Mito Shizue a commencé à faire des grigris. Elle produit une quantité assez importante chaque mois. Elle cuit ça comme de petits cookies, dans un four à température très basse. Son mari était un peintre connu de la ville. Il était ami avec le moine du temple et, alors que ce temple avait besoin de faire un peu d'argent pour son entretien, ils cherchèrent une solution ensemble.

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Mito Shizue a adoré se balader avec nous, on a parcouru des kilomètres ensemble et nous avons passé un moment vraiment charmant. Je garde un très bon souvenir de cette journée et je repasserai sans aucun doute la voir lors de mon prochain voyage au Japon. Sur notre chemin, on a pu admirer les jolies fleurs "Mitsumata", le temple "Hase" et ses petites statues "Nagomi-Jizô" qui symbolise le calme et l'apaisement.

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Nous avons eu la chance de pouvoir observer un moine qui faisait des calligraphies dans le temple lors de notre visite. Ce petit carnet s'appelle "Goshuin Sho" ("shu" rouge, "in" tampon, "cho" carnet). C'est une ancienne tradition au Japon que de tenir ce petit carnet personnel en accordéon et d'y garder des traces de prières, comme un rituel. À chaque venue au temple, le moine y inscrit de jolies phrases, des prières, son nom, le lieu et la date... Je trouve l'objet vraiment très beau et chargé d'histoire. Peut être qu'à mon prochain passage à Kamakura, j'apporterai moi aussi mon petit carnet...

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés