Tag - voyage

29/08/17

Voyage au Japon, rencontre à Kamakura

Cette rencontre, c'est un vrai coup de coeur. J'ai adoré cette belle première journée au Japon. Mme Mito Shizue est professeur de céramique et fourni le temple "Honkaku" de petits grigris porte bonheur.

Lire la suite...


31/07/17

Un joli courrier d'été en papier japonais

Courrier en papier japonais Adeline Klam Lors de mon dernier voyage au Japon, j'ai déniché une jolie collection de timbres sur un marché aux puces. En voyant toute ces belles couleurs, j'y ai tout de suite vu de la matière pour créer. Leurs graphismes et leurs looks un peu "vintage" donnent envie d'envoyer un courrier de vacances un peu hors du commun...

Courrier en papier japonais Adeline Klam On peut les mélanger à du papier japonais, à quelques fleurs découpées, le tout collé sur une enveloppe colorée et le tour est joué! Pour peaufiner votre lettre ou votre petit cadeau/colis, ajoutez-y une bande de masking tape pour l'aspect graphique et pourquoi pas un petit tampon personnalisé... Et si l'envie vous en prend, vous pouvez customiser l'intérieur d'une enveloppe en y collant un joli papier japonais... Effet de surprise assuré!

Courrier d'été en papier japonais Adeline KlamMaintenant que toutes mes enveloppes de vacances sont prêtes... il ne me reste plus qu'à écrire de jolies choses pour les envoyer :-)  Mon équipe et moi-même serions enchantés de voir vos créations d'été, n'hésitez pas à les partager avec nous sur notre compte instagram!

Courrier de vacances Adeline Klam

Je vous souhaite un joli moment de création et également de bonnes vacances. On se retrouve à la rentrée pour plein de nouveautés et encore plus de surprises... ;-)

À bientôt,
Adeline


11/07/17

Musubi et l'art du Furoshiki

Reportage Musubi sur le blog d'Adeline Klam

Au cours de notre voyage, nous avons eu la chance de pouvoir visiter la toute nouvelle boutique Musubi à Kyoto, l'une des plus grandes maisons de Furoshiki au Japon. Nous avions rendez-vous dans ce lieu, qui avait ouvert trois jours avant notre arrivée, pour faire une sélection de Furoshiki pour notre boutique à Paris. Je débordais d'enthousiasme à l'idée de prendre le temps de choisir de beaux tissus ! Il y avait de jolies fleurs un peu partout, offertes pour les féliciter de cette ouverture.

Reportage Musubi sur le blog d'Adeline Klam

Dans cette très belle boutique, tout est harmonieux et étudié avec attention. L'espace est lumineux, le mobilier est sobre, ce qui permet d'apprécier chaque modèle de tissus japonais. Dans le fond de la boutique il y a un espace dédié aux ateliers avec des vidéos projetées pour apprendre les différents noeuds. Nous avons passé un très beau moment à admirer le panel incroyable de couleurs et de motifs...

Reportage Musubi sur le blog d'Adeline Klam

L'art du Furoshiki est respectueux et doux, c'est une méthode d'emballage très pratique et écologique. Le terme Musubi se prononce Mussubi vient de "musu"/ naître et "bi"/  beauté. Ce mot évoque aussi l'action de nouer. Née en 1937, Musubi est une société familiale à Kyoto. Mr Yamada, le PDG actuel, et sa sœur Etsuko ont contribué à la modernisation de l'image des Furoshiki. Il a ouvert stratégiquement sa première boutique dans un quartier très branché à Tokyo en 2005 et cette année, il a enfin ouvert sa nouvelle boutique à Kyoto. On peut dire que Musubi est arrivé à un nouveau stade de sa progression.

Reportage Musubi sur le blog d'Adeline Klam

Etsuko Yamada a fait des études de Beaux Arts et elle est spécialiste de la culture de Kyoto. Elle a publié plusieurs livres sur les Furoshiki et elle est très dynamique pour faire connaître cet art au Japon, ainsi que dans les pays étrangers. Ce duo est une vraie force de cette maison traditionnelle. Ils travaillent avec des illustrateurs contemporains comme Minä Perhonen, Cochae ou Karacho, pour actualiser les motifs traditionnels anciens. Musubi propose aussi des Furoshiki dans de nouvelles matières. La série "Aqua drop" est réalisée avec des tissus imperméables et élargit l'usage des Furoshiki.
 

Reportage Musubi sur le blog d'Adeline Klam

Si vous avez l'occasion de voyager à Kyoto je vous recommande vivement cette adresse !
Voici leur site internet:
http://www.musubi-online.com/

La boutique se situe:
Kyoto Nakagyo ku
Sanjo-dori Sakai-machi
Higashiiru Masuya-cho 67
Code postal 604-8111
Tel : 075-212-7222

Tuto furoshiki sur le blog d'Adeline klam

Découvrez quelques modèles de Furoshiki sur notre e-shop et plus de choix dans notre boutique à Paris.

À bientôt pour de nouvelles rencontres colorées ! :)

Adeline

 


24/11/16

Sous le pinceau délicat de Sandrine Thommen

Interview de l'illustratrice Sandrine Thommen par Adeline Klam

 

Dans un article précédent, je vous confiais déjà mon admiration pour le travail de l'illustratrice Sandrine Thommen. J'essaie de ne louper aucun de ses ouvrages publiés en édition jeunesse, ce sont de vrais petits bonheur pour les yeux qui arrivent par surprise chez le libraire. Son approche subtile de la couleur, l'humilité de son trait, la douceur de ses compositions, font de son oeuvre une réelle invitation au voyage et à l'évasion...

Ce mois-ci, je vous dévoile un reportage dans son atelier strasbourgeois, afin de partager avec vous toute la beauté et la délicatesse de son art.

 

Article sur l'illustratrice Sandrine Thommen par Adeline Klam

 

Lorsque Sandrine est venue m'accueillir à la sortie du train: j'ai immédiatement été surprise par ses yeux clairs, la douceur de son regard et sa présence tranquille. Je suis émue. Nous marchons tranquillement en direction de son atelier et je sais déjà que mon aller-retour à Strasbourg est un cadeau.

En arrivant dans les ateliers, j'ai été inspirée par le calme qui berçait les lieux. Une dizaine d'artistes travaillaient à son étage dans un silence absolu. Je comprends alors que le calme est un élément important, une des clefs de son travail si précis. Nous finissons par nous installer dans un atelier qu'elle partage avec une autre artiste. Au fil de nos échanges je découvre ses croquis, ses carnets de voyages, ses planches originales destinées à ses premiers livres, jusqu'à aujourd'hui.

Je me sens chanceuse, je suis subjuguée par tout ces trésors que Sandrine me tend généreusement. Je prends la mesure d'un travail très délicat, précis, minutieux. Je réalise que son trait se fait au pinceau ultra fin, que cela lui prend des jours entiers de réalisation. Je suis fascinée et j'ai peur de manipuler ces grandes et précieuses planches, tant je ressens les heures de travail derrière chaque peinture. Ce travail de précision, Sandrine le fait simplement, calmement, en prenant le temps. Ces grands moments de concentration laissent place à une forme de "méditation". Il me semble que Sandrine la pratique naturellement en peignant, en perfectionnant, en travaillant ses couleurs, ses compositions.

Planche des Cévennes, Septembre 2015

Reportage sur Sandrine Thommen, illustratice. Crédit photo Adeline Klam Sandrin Thommen / Adeline Klam

 

 
Sandrine aime tout particulièrement la peinture à la gouache. Ce medium apporte une densité à la couleur et une oppacité parfaite. Mais c'est avec éblouissement que je découvre cette planche au crayon de couleur, une autre technique qu'elle a redécouvert récemment et qu'elle adore aussi. Sandrine m'explique que c'est le paysage de son enfance, la maison de ses parents étant petite, avec le grand mimosa jaune contre la maison, qui n'existe plus aujourd'hui. Cette composition magnifique évoque l'amour naturel dans lequel à grandit Sandrine, parmi les châtaigners, les chênes verts et les arbres à kiwis, puis au loin on aperçoit l'horizon, comme dans la plupart de ses oeuvres.
 
Interview de Sandrine Thommen par Adeline Klam
 
Interview de Sandrine Thommen par Adeline Klam
 
Sandrine Thommen, article par Adeline Klam

 

Article sur Sandrine Thommen sur le blog d'Adeline Klam Interview de l'illustratrice Sandrine Thommen par Adeline Klam  Lettre de Lafcadio Hearn, revue Reliefs n°1 parue en janvier 2016

Son talent de dessinatrice était-il une vocation ? Lorsque j'évoque le sujet, il semblerait que ce n'était pas écrit. Sandrine avait d'abord pensé être médecin, travailler dans l'humanitaire, quelque chose qui s'articulait à la suite de bonnes études. Son imagination pour dessiner naît de son goût pour la littérature: par l'analyse de textes et son amour de la lecture, elle aime visualiser et créer un univers. Encouragée par sa maman qui la pousse à s'investir dans une voie qui lui tient à coeur, elle va découvrir l'école Estienne sur internet alors qu'elle se trouve encore dans la belle région des Cévennes. Cette école la fait rêver. Très motivée, elle passe le concours, quitte les Cévennes et commence une "Mise Métiers d'Arts" dans la célèbre école parisienne. Elle poursuit ses études dans cette voie, à l'École des Arts Décoratifs de Strasbourg.

Durant ses études, elle découvre et se fascine pour l'art des miniatures persanes et des peintures chinoises. Elle y trouve une forme d'équilibre : Sandrine se laisse séduire par leur esthétique lorsqu'elle est touchée par leur histoire. Elle étudie et observe leur caractère narratif, décoratif, parfois naïf, la netteté des formes qui se découpent et cette représentation plane qui offre une grande liberté de composition. "C'est une libération de ne pas représenter l'espace avec des règles strictes de perspective et de l'envisager plutôt en termes de plans successifs et de profondeur atmospèrique."

 

Sandrine Thommen, reportage par Adeline Klam
 
Interview de Sandrine Thommen par Adeline KlamInterview de Sandrine Thommen par Adeline Klam
 Les Oiseaux Globe-Trotteurs Écrit par Fleur Daugey - Illustré par Sandrine Thommen. Actes Sud Junior,  Septembre 2014
 
Lorsque j'aborde la question de la couleur, Sandrine m'explique qu'elle travaille avec des touches vives et des nuances qui adoucissent. Pendant la création, il y a beaucoup de doutes et d'inquiétude, explique Sandrine. La subtilité se crée à la fin, tout s'harmonise, s'équilibre. Elle aime travailler le bleu, le vert, les couleurs qui évoquent le ciel, la terre, la nature. Son sujet n'est jamais entièrement composé dans un intérieur : la nature est toujours présente. L'horizon, le grand air, sont des éléments forts dans son travail, on finit toujours par se fondre petit à petit vers le ciel.
 

La Soeur du Soleil Conte de Bahiyyih Nakhjavani - Illustré par Sandrine Thommen. Actes Sud Junior, Septembre 2010

Sandrine-thommen Adeline Klam 27

 

"La subtilité de la couleur se crée à la fin..." me dit Sandrine.

 

Reportage sur Sandrine Thommen, illustratice. Crédit photo Adeline Klam Reportage sur Sandrine Thommen, illustratice. Crédit photo Adeline Klam Sandrine Thommen / Adeline KlamReportage photo sur Sandrine Thommen, en ligne sur le blog d'Adeline klam

 
...
 

Sandrine Thommen / Adeline Klam

 

Durant un long voyage au Japon, Sandrine observe et s'inspire de tout : les gens, les paysages, la diversité de la végétation, les couleurs, les vêtements, la nourriture, les odeurs... Grâce à sa sensibilité, Sandrine nous offre des représentations de ces scènes de vie dans le livre "Choses petites et merveilleuses". Au rythme des saisons, ce calendrier plein de poésie nous transporte dans nos sensations d'enfance.

 

Choses petites et merveilleuses Écrit par Nathalie Dargent - Illustré par Sandrine Thommen. Picquier Jeunesse, Novembre 2014

Interview de l'illustratrice Sandrine Thommen par Adeline Klam... Plus de détails sur notre blog !

Sandrine Thommen / Adeline Klam

Sandrine Thommen / Adeline Klam

 

...
 
 

Escapade au Japon avec Sandrine Thommen, article sur le blog d'Adeline Klam ! Sandrine Thommen / Adeline Klam

Portrait de Sandrine Thommen, illustratrice, par Adeline Klam

Le Kami de la lune Écrit par Nathalie Dargent - Illustré par Sandrine Thommen. Picquier Jeunesse, Août 2011

 

Et c'est avec grande joie, excitation et impatience, que je vous annonce la venue de Sandrine Thommen à Paris, à la boutique, pour une séance dédicace exclusive. Ses livres seront disponibles à la vente et nous vous accueillerons avec bonheur autour d'un petit cocktail chaleureux.

Rendez-vous à notre boutique :

 le Jeudi 1er décembre, de 17h à 20h

 

Livres disponibles sur notre e-shop à partir du 5 décembre 2016

Livre de Sandrine Thommen, en vente à la boutique Adeline Klam           Livre de Sandrine Thommen

 

À bientôt,

Adeline


16/02/16

Les illustrations de S.Thommen dans le livre "Les Oiseaux Globe-Trotteurs"

Sandrine Thommen - Photo Adeline Klam

 

Je vous ai déjà parlé des illustrations de Sandrine Thommen dans un article du blog l'année dernière, lors de la sortie de son livre "Choses Petites et Merveilleuses". Je voulais à nouveau faire un petit clin d'oeil à son travail car c'est une artiste que j'adore et qui me fascine complètement. J'ai eu la joie de la rencontrer, par surprise, à la boutique, lors d'un de ses passages à Paris. Sa présence dégage la même beauté que ce que j'ai trouvée dans ses ouvrages : humilité, grâce et douceur.

Son talent de conteuse au travers de ces dessins nous fait voyager merveilleusement dans le monde. Il y a aussi un don qui, je trouve, ne peux se dissocier de l'illustration même : c'est bien l'usage de la couleur. Sandrine est pour moi un exemple du mélange de ces 2 talents qui rend l'oeuvre magique. L'illustratrice est coloriste. Les palettes de couleurs, dans tous ces livres, donnent une vie incroyable à ses paysages et scénettes de contes.
 

Sandrine Thommen - Photo Adeline Klam

 
Il y a plusieurs mois, j'ai découvert le livre sur les oiseaux migrateurs sorti aux éditions Actes Sud Junior et j'en ai offert plusieurs à Noël tellement j'avais envie de le partager (tout comme "Choses Petites et Merveilleuses"). Il illustre la beauté des oiseaux, leur force et leur vies incroyables de voyageurs. Je lis peu, je l'avoue, je me contente beaucoup plus des images que de textes... Cependant il m'arrive de lire des livres :) , et je me rends compte que ce sont ces livres là qui me plaisent, ceux qui parlent des connaissances et nous initient à la nature, à l'histoire, aux contes et aux hommes de manière simple et ludique.
 
Sandrine Thommen - Photo Adeline Klam
 
Les Oiseaux Globe-Trotteurs
Écrit par Fleur Daugey - Illustré par Sandrine Thommen
Actes Sud Junior,
Septembre 2014
 
Depuis, j'ai voulu compléter ma collection et j'ai acheté d'autres livres illustrés par Sandrine. Ils sont superbes, je vous les conseille vivement. "Le Kami de la lune" de chez Picquier jeunesse et "La grand mère qui sauva tout un royaume"  chez Rue du monde sont des contes à ne pas manquer ! De même que le grand classique "Ali Baba et les quarante voleurs", chez Nathan.

Pour la petite histoire, Sandrine est née en 1986, et est originaire des Cévennes. Après un baccalauréat scientifique, elle bifurque vers l’école Estienne, à Paris, pour une « Mise à niveau Métiers d’art ». Elle poursuit dans cette voie à l’École des Arts décoratifs de Strasbourg dont elle sort diplômée en 2010. Elle vit actuellement à Strasbourg. Son travail s’inspire des miniatures persanes, de la peinture chinoise et des estampes japonaises. Ses créations sont visibles sur son site ici.
 
Je ne suis pas douée pour les présentations en général, mais j'espère que cet article vous aura donner envie de découvrir davantage le travail de Sandrine Thommen dont je suis fan, comme vous l'avez deviné !
 
Sandrine Thommen - Photo Adeline Klam
 

 

 

 


3/08/15

Bonnes vacances !

Les vacances de la boutique Adeline Klam


Chers lecteurs,

La boutique Adeline Klam prend des vacances...
Elle sera fermée du samedi 8 août au soir jusqu'au mardi 25 août au matin.
Pendant ce temps là, la e-boutique continue de fonctionner, mais un peu au ralenti.

Je vous laisse avec ces petits crabes dont vous pourrez redécouvrir le pliage ici.

Bonnes vacances !

Adeline

 


9/01/15

« Choses petites et merveilleuses »

17_-_Livre_-_page_novembre_685px.jpg

 

Depuis que j’ai découvert ce livre en librairie (j’en ai d’ailleurs pris plusieurs pour pouvoir les partager et les offrir autour de moi), je l’ouvre et feuillette les pages de ce livre pour enfant comme un gouter de décompression sacré. Le parcourir me fait un bien fou.

Les illustrations de Sandrine Thommen sont si douces et si japonaises que l’on y voyage en tombant dedans comme dans un rêve. Cela me donne vraiment l’impression de voyager avec ces sensations d’enfances idylliques : la nature, les saisons, les parfums, la maison, la famille, le chemin de l’école, les vacances...les courts textes de Nathalie Dargent suffisent et ces mots, ces phrases, nous emportent avec les images, comme une poésie.

 

17_-_Livre_decembre_685px.jpg

 

La nostalgie que j’ai des saisons (qui ont changé il me semble depuis quelques années) et de leurs si belles transitions me fait surement aimer encore davantage ce livre. Le soleil, le vent, la pluie, la neige, les feuilles d’automne... C’est un court récit en images d’un hymne à l’enfance et à la beauté des saisons qui nous rythment et nous illuminent.
 

17_-_Livre_dyptique_685px.jpg


Sandrine Thommen, ancienne élève des Arts Décoratifs de Strasbourg, vit et travaille à Montpellier.
Pour les plus curieux, vous pourrez trouver son site ici

 

17_-_Livre_couverture_bd.jpg

 

 

 

 

« Choses petites et merveilleuses »

Illustrations de Sandrine Thommen / Textes de Nathalie Dargent

aux éditions Picquier Jeunesse, paru en Novembre 2014

 

 

 

 

 

 

17_-_Livre_Mars_985px.jpg


18/08/14

Ma collection de kokeshi

5_-_kokeshi_groupe_685px.jpg

 

Lors de notre voyage au Japon avec Cédric, nous avons visité quelques marchés aux puces (Nomi-no-ichi) dans Tokyo et ses environs.

Ce qui nous a attirés entre autres, c’était les kokeshi, ces si mignonnes petites poupées traditionnelles japonaises.

La kokeshi est une petite poupée de bois peinte à la main. Les premières kokeshi sont réalisées par des artisans il y cent cinquante ans dans le nord de la plus grand ile du Japon, Honshu. D’abord destinées aux enfants, ces petites poupées sont maintenant offertes en gages d’amitié ou d’amour.

Je me suis amusée à les photographier. Elles m’attirent toutes pour des raisons différentes. Pour l’une, cela va être son petit regard malicieux, pour l’autre sa silhouette rigolote.

Elles m’inspirent beaucoup et cela me donne envie de sortir mes gouaches pour toutes les redessiner, les réinventer !

 

5_-_details_kokekshi_385_px.jpg

 

Si vous projeter un voyage au Japon, il y a des dates très précises pour les puces, du genre « tous les 1er dimanches de chaque mois » ou encore « tous les mardis matins de la deuxième semaine du mois », donc il faut bien s’organiser si vous ne partez pas longtemps et que vous souhaitez les visiter !

Quelques liens pour vous aider dans votre voyage :
http://www.guidejapon.fr/ville-tokyo/marche-aux-puces-oedo-antique-market
http://www.lejapon.org/forum/content/900-Les-marches-aux-puces-de-tokyo

http://www.guidejapon.fr/ville-kyoto/marche-puces-toji
https://www.tourisme-japon.fr/a-voir-a-faire/loisirs-citadins/shopping

 

5_-_petit_ourson_685px.jpg